Servir est un honneur…

Étiquettes
1 août 2020

Servir est un honneur…

Le don du service est la plus grande des bénédictions. S’inviter volontairement à apporter le meilleur de soi pour le bonheur des autres reste le premier mais aussi l’ultime mission que devra s’assigner tout être humain.  

Aboudou AGRO au Camp des volontaire dans le Couffo (Bénin)

Si servir, c’est grandir, il est alors évident que la grandeur qui procède du bien laissé dans le cœur à autrui est d’une noblesse profonde.    Imaginons combien grands sont les efforts fournis quotidiennement par les volontaires, bénévoles et humanitaires de tous ordres à travers le monde afin de rendre heureux les hommes et plus vivable notre planète. Du temps, de l’énergie et des compétences variées sont surtout les offres mises gracieusement à dispositions de ceux qui en ont besoin pour améliorer leur existence. Parfois les volontaires  risquent leur vie pour nourrir leur passion de servir. C’est justement le sens de la responsabilité que l’on se donne pour traduire son envie de contribuer à bâtir un monde plus digne.

Chacun a et peut toujours donner quelque chose pour aider à changer au mieux son environnement ou sa communauté. Parce qu’en réalité, le chemin de la possibilité de servir réside dans la volonté de partager avec les autres, le mieux que l’on porte pour soi-même. Jetons un clin d’œil autour de nous et nous nous rendrons immédiatement compte de ce que quelqu’un a besoin juste d’un peu  de notre soutien pour être fort. C’est en répondant à la sollicitude silencieuse de ceux qui en ont besoin et qui parfois se refusent de tendre la main, que l’on apporte sa part de contribution au bonheur du monde.  Il n’y a pas un temps idéal pour servir ; il ne saurait non plus y avoir une quantité minimale requise de bonheur à atteindre avant de partager la prospérité  autour de soi. Aussi n’a-t-on nécessairement pas besoin d’agir en équipe mais on peut toujours servir seul. Pourvu que l’on détecte un besoin autour de soi ou dans sa communauté et qu’on parvienne ensuite à trouver des solutions pour un changement durable. Cependant, agir ensemble fait rêver grand.

Que gagnons-nous à servir les autres ? Loin d’être une juste interrogation, c’est autant la plus importante question à se poser afin de justifier une bonne existence à travers le service. Servir n’est pas qu’honneur. Servir, c’est d’abord un bonheur. Le bonheur de servir résulte de la satisfaction que le serviteur éprouve à apporter une chance de bien-être à autrui. Servir, c’est ce qui donne à l’âme de l’être humain, toute la grandeur d’une vie. J’aime autant citer à cet effet le verset de Saint Matthieu  « C’est ainsi que le Fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de plusieurs. »

Nous sommes faits pour servir, rien de plus, rien de moins. L’homme découvre  réellement la mission de son existence le jour où il se rend effectivement compte qu’il vit pour servir. C’est alors qu’il devient heureux à l’instar de toutes les illustres hommes qui ont à tout jamais marqué l’histoire de l’humanité grâce au don de soi à autrui. C’est ce à quoi je nous invite !

Partagez

Commentaires